Communiqué

Trois étoiles Michelin au Mandarin Oriental, Marrakech à l'occasion de deux dîners d'exception avec Thomas Bühner

COMMUNIQUE La perpétuelle recherche du meilleur s’inscrivant au cœur de la démarche des rendez-vous gourmets du Mandarin Oriental, Marrakech, le restaurant Mes’Lalla surprend de plus belle et reçoit le fleuron de la gastronomie mondiale : Chef Thomas Bühner, récompensé de 3 macarons par le guide Michelin pour ses mets raffinement délicats.

Le Chef à la cuisine goûteuse et épurée ravira les fins gourmets aux palais les plus aiguisés à l’occasion de deux soirées exclusives les 19 et 20 avril dans le cadre enchanteur du restaurant Mes’Lalla. Un menu original spécialement concocté pour l’occasion transportera les invités dans l’univers précis, moderne et harmonieux du Chef Allemand à la cuisine aromatique tri- dimensionnelle : si la première dimension se focalise sur l’essence et la saveur naturelles des produits, la seconde quant à elle porte sur la technicité de la préparation des plat et la dernière enfin sur la large diversité de ce que la cuisine a à offrir.

Les vendredi 19 et samedi 20 avril, Thomas Bühner proposera un menu exclusif au prix de 1 280 MAD par personne hors boissons. Réservations conseillées et selon disponibilités.

Renseignements et réservations au +212 5 24 29 89 03 ou sur [email protected]


À propos de Thomas Bühner

Son restaurant « La Vie » propose plus qu’un menu, mais une véritable symphonie de mets aux notes prononcées intensifiant les saveurs des produits savamment sélectionnés.

Dès ses débuts auprès de Günter Scherrer à Hambourg, Thomas Bühner apprend l’importance de la rigueur pour parfaire ensuite son savoir-faire à « La Table » de Dortmund où il décroche ses deux premières étoiles au guide Michelin avant d’être voté en 2001 « Star montante de l’année » puis « Chef de l’année » en 2006, année coïncidant avec l’ouverture de son restaurant « La Vie » à Osnabrück. Six ans plus tard, le Guide Michelin consacre à nouveau le talent de ce prodige de la gastronomie et le couronne d’une troisième étoile.

Photo : Mandarin Oriental Marrakech