À savoir

Première mondiale : Atlas Electronic envisage de rembourser les frais de visa de ses festivaliers

Par: Majda FADILI  

MUSIQUE Connu pour son ambiance intimiste et sa programmation éclectique, le festival Atlas Electronic sera de retour du 29 août au 2 septembre, à l’écolodge Villa Janna, avec une noble prétention, celle d'abolir les frontières en remboursant les frais de visa de ses festivaliers.

“Atlas Electronic favorise le développement créatif communautaire par la participation et l'échange interculturel des connaissances”, c’est ainsi que le festival initié par Karim Mrabti se définit sur son site officiel. Une philosophie qui concorde parfaitement avec ses nouvelles ambitions, puisque les organisateurs aspirent à rembourser les frais déboursés par les festivaliers dans le cadre des demandes de visa. Cette 4e édition se veut également équitable envers les locaux qui se voient dédier 50% des billets, mis à la vente à des tarifs adaptés à leur pouvoir d'achat.

Fidèle à elle-même, la programmation du festival est un véritable pont culturel qui nous fera voyager entre les styles et les continents, avec la participation notamment des deux rappeurs marocains Issam et Dollypran, Dj James Holden qui retrouve à nouveau Maalem Houssam Guinia le temps d'un live, le groupe Tarwa N-Tiniri qui vient honorer le blues du désert et bien d'autres artistes d'ici et d'ailleurs.

Photo : Atlas Electronic