Lieu

L’Envers, le repère arty par excellence à Marrakech

Par: Anais ROBIN  

ART Plus besoin de présenter notre QG festif ! Le seul et unique bar électro à Marrakech et au Maroc est rapidement devenu “the place to be” après son ouverture début 2017. Drink, Art, Food & Music est la devise de l’Envers, endroit qui ravit les amateurs d’art avec des expositions engagées et décalées, à l’image de celle du moment d’Idries Karnachi “L’envers et l’endroit”.

Un lieu hors-pair, alliant musique électro et art à la perfection

Loin des paillettes et du bling bling, l’Envers offre aux habitants et aux visiteurs de la cité ocre un endroit convivial où se retrouver entre amis. Bar caméléon aux multi-facettes, il s’inspire de la ville pour réunir à la fois art musical, visuel et gastronomie, et créer une atmosphère unique et insolite. Recette du succès de ce spot hybride en plein coeur de Guéliz, quartier branché de Marrakech, c’est le repère arty par excellence !
Ce concept, qui sort des sentiers battus, se révèle être un tremplin pour les artistes spécialisés en street-art et en art contemporain, exposant leurs créations originales dans cet espace réfléchi autour de l’art. Fresques sur les murs, œuvres d’art contemporain et créations déjantées, on ne reste pas sur notre faim !


Êtes-vous prêt à penser à l’envers ?

L’exposition du moment est celle d’ Idries Karnachi, architecte et urbaniste qui a passé son enfance au Maroc. Après avoir voyagé aux quatre coins du monde, cet artiste “hors du commun” est de retour au pays depuis quelques mois, pour nous offrir une expo totalement décalée. Ses créations, exposées sur les murs de cet endroit, recomposent la réalité en mêlant le réel et l’imaginaire, ce qui ne manque pas de nous bluffer.
Il s’inspire de la culture marocaine populaire pour créer des scènes surréalistes combinant objets, personnes ou situations du quotidien avec une imagerie truffée de poésie et d’humour. Que diriez-vous d’un ROYAL CHEESE TAJINE ?
Véritable artiste engagé, il s’amuse également à dénoncer, à travers ses oeuvres, les faiblesses de la société dans laquelle nous vivons. Gare aux premiers CYGNES de dépression !

Une exposition qui vaut le détour et qui nous immerge dans un univers des plus extraordinaires! 


Photo : L'Envers