Culture

Le cinéma marocain à l’honneur du Festival du Film

Par: Julien ANTINOFF  

CINEMA Le Festival International du Film de Marrakech (5 au 13 décembre) rendra hommage à deux personnalités du 7ème Art national : les producteurs Zakaria Alaoui et Khadija Alami.

Après Jeremy Irons, Viggo Mortensen et Adel Imam, qui seront honorés dans la catégorie internationale, le FIFM a dévoilé les noms des honorés marocains : Zakaria Alaoui et Khadija Alami. Producteurs influents, ils ont participé à la direction de plusieurs grandes productions étrangères dans le Royaume. 

Le premier nommé a vu son nom apparaître dans plus de 80 films étrangers notamment Gladiator de Ridley Scott, Syriana de Stephen Gaghan, Sex and The City de Michael Patrick King ou Contagion de Steven Soderbergh. Cette année, Zakaria Alami a collaboré aux longs métrages Mission Impossible 5 de Christopher Mc Quarrie (en partie tournée à Marrakech) et à American Sniper de Clint Eastwood. Il n’en oublie pas, pour autant, la cinématographie marocaine puisqu’il a fondé en 1995 Zak Productions qui a déjà contribué à trois films nationaux : Mona Sabber, Tissé de Mains et d’Étoffes et Kharboucha. 

De son côté, Khadija Alami a créé sa société de production, K Films, en 1998. À l’instar de son confrère, elle a également inscrit son nom au générique de films prestigieux : Captain Philips de Paul Green Grass, Our Kind of Traitor de Susanna White ou Noah de Kenny Gleenan. La productrice a aussi travaillé sur quatre longs métrages nationaux dont L’Insoumise de Jawad Rhalib et The Narrow Frame of Midnight de Tala Hadid, qui sont sortis en 2014.
Dans leurs parcours respectifs, ces deux producteurs ont un point commun, ils ont commencé sur le même film : Ishtar d’Ellen May en 1986. Dans quelques semaines, ils en auront un second en étant honorés la même année par le FIFM. 

À lire aussi :

Hommages Internationaux
Isabelle Huppert
Tournage de Mission Impossible 5
Le programme du FIFM 2014

Photo DR