Tourisme et voyage, Lieu

Jardin Majorelle : Visite guidée entre palmiers et bambous...

JARDIN MAJORELLE Un après-midi, direction l’un des lieux les plus connus de Marrakech: le Jardin Majorelle. Cet espace botanique atypique créé il y a 80 ans, est l’oeuvre du peintre du même nom. Passionné de voyages, il visite un jour le Maroc et en tombe amoureux. Il y fait alors construire une villa dans le style mauresque et aménage progressivement un jardin autour de celle-ci. Visite guidée de ce havre de verdure au coeur de Marrakech, la rouge.

Un royaume de couleurs

Ce que je remarque, avant tout, lorsque je le parcours, ce n’est pas le bleu dont on m’a tant parlé, mais les couleurs verdoyantes qui m’entourent. Le vert clair des feuilles de palmiers, les cactus un peu plus foncés, ou encore la petite bambouseraie qui offre un spectacle de nuances de couleurs uniques. Je marche, impressionée, dans cette forêt miniature, où la végétation a pris ses quartiers et où les plantes s’entremêlent harmonieusement. Puis, j’arrive à hauteur d’un grand bassin central. Des oiseaux volent au dessus de ma tête et des coloris bleus, jaunes et oranges illuminent le décor. Des plantes exotiques bordent les fontaines alentours, et offrent aux visiteurs une vision unique de ce jardin, riche de couleurs et de senteurs, qui entoure la fameuse villa. Difficile d’imaginer que cet espace magique fut un jour laissé à l’abandon, après le décès de son créateur en 1962...

Seconde vie

Une vingtaine d’années plus tard, Yves Saint Laurent (dont la stèle est aujourd’hui exposée au sein même du jardin) et Pierre Bergé rachètent les lieux, qu’ils font restaurer en fondant « l'Association pour la Sauvegarde et le Rayonnement du Jardin Majorelle». Ils décident de doubler le nombre d’espèces du jardin et de transformer l’atelier en petit musée où ils y exposent leurs collections personnelles d’objets inspirés par l’art islamique. Mais les oeuvres d’art dévoilées n’égalent en rien ce que la nature nous propose à l’extérieur. Le parcours du jardin, organisé de façon harmonieuse et subtile, est une véritable invitation à la rêverie. Je regarde autour de moi. Des bribes de lumières apportées par le soleil se faufilent entre les feuilles des arbustes. J’entends le cliquetis de l’eau et observe les yeux admirateurs de chacun. Dans le bassin, que les oiseaux survolent en chantant, les nénuphars flottent paisiblement. Le temps d’une minute, je me pose la question : réalité ou illusion?

Si le jardin apparait aujourd’hui comme une attraction touristique phare de Marrakech, et quelque peu  onéreuse (en particulier si vous décidez d’y déjeuner !), cela n’en est pas moins un endroit incontournable. Riche de son histoire, mais aussi des sensations et images qu’il nous offre, Majorelle est un réel paradis terrestre au milieu de la grande ville.

Tarifs d'entrée

Au jardin Majorelle :

Public : 40dh (4€)

Au musée jardin Majorelle :

Public : 20 dh (2€)

 

 

Texte Elisa F.

Photo Made in Marrakech

Publié le 13/07/11