People, Culture

James Bond reçoit son Étoile de Marrakech

Par: Julien ANTINOFF  

FESTIVAL Quatrième épisode de notre série “les grands moments du FIFM”. Retour huit ans en arrière, Sir Sean Connery en personne est présent au Palais des Congrès pour recevoir son trophée honorant l’ensemble de son oeuvre. Moment d’émotion.

Pour cette quatrième édition, le Festival International du Film de Marrakech (FIFM) innove. Le lieu change, fini le Palais Badii, retour au Palais des Congrès. La date aussi change, dorénavant, le FIFM se tient en décembre, du 6 au 12 pour cette édition, et non plus au début de l’automne. Le palmarès connaît quelques bouleversements, quatre prix sont, désormais, attribués contre huit auparavant : L’Étoile d’Or, le Prix du Jury, et les Prix d’Interprétation féminine et masculine. Enfin, dernière modification, l’accès devient payant à hauteur de 5 dirhams, pour une meilleure organisation et faciliter l’accès du public aux films.

So british
Le FIFM a pris, lors de cette édition, un accent britannique. Outre un hommage au plus célèbre des agents secrets, en la personne de Sean Connery, la présidence du jury a été confiée à Sir Alan Parker. Le réalisateur de Midnight Express était accompagné, entre autres, de Rosanna Arquette, Guillaume Canet, Valeria Golino, Paulo Coehlo et de Sarim Fassi-Fihri, président de la Chambre Marocaine des Producteurs de Films. Avant de rendre hommage à l’acteur écossais, deux autres immenses figures du Septième Art se sont vues remettre un trophée d’honneur : l’actrice Claudia Cardinale et le réalisateur Youssef Chahine. La belle italienne a tourné avec les plus grands : Federico Fellini, Richard Brooks, Luchino Visconti... Youssef Chahine est, quant à lui, l’un des plus grands maîtres qu’ait connu le cinéma arabe. Deux hommages plus que justifiés, au vu de l’oeuvre des deux cinéastes.Le lendemain, c’est au tour de Sean Connery d’être ovationné par le Palais des Congrès. Après un discours de son amie Laurence Fishburne, il lance, visiblement ému “ le Maroc est une fête”. Le Royaume est un pays qu’il a découvert en 1975 pour le tournage du film L’Homme qui voulait être roi. Autre film tourné dans le royaume chérifien, Alexandre de Oliver Stone, long métrage diffusé après l’hommage à l’ancien 007. 

Rendez-vous vendredi prochain pour un retour sur l’année 2005 et notamment l’hommage à Martin Scorsese. 

Texte Julien Antinoff

Photo DR

À lire aussi :
Dossier FIFM
Quoi de neuf ? n°42
Quoi de neuf ? n°41
Consulat de France