Lieu, People, À savoir

FIFM 2012 - Un week-end sous le signe des étoiles

Par:  

ACTUS Le Festival International du Film de Marrakech a commencé en beauté avec, malgré le froid et quelques averses, des stars et un public à la hauteur de l’évènement phare de la ville.

Vendredi 30 novembre, ouverture du Festival

Au coeur du Palais des Congrés, la soirée d’ouverture démarre par une danse hindi avec l’actrice, mannequin et danseuse, Malaika Arora Khan. Défilent ensuite sur la scène de la Salle des Ministres, les membres du jury, qui, chacun leur tour, ont prononcé, dans leur langue respective, “je déclare ouverte la 12ème édition du Festival International du Film de Marrakech.

Isabelle Huppert est la première cette année à être honorée. L’actrice française aux cinquante et un films a su, à la fois, tout donner d’elle à son métier et particulièrement préserver sa vie privée. C’est le réalisateur James Gray qui lui a remis son Étoile pour l’ensemble de sa carrière. Au micro, l’actrice a fait part de sa vive émotion face à l’engouement du public marocain et son amour pour le 7è art.

C’est le film Touch Of The Light du Taïwanais Chang Jung-Chi, qui a ouvert la compétition. Pour cette première projection, on a pu voir Mélanie Laurent en Dior Haute-Couture, ainsi que Christian Louboutin, dont nombreuses stars étaient chaussées de ses créations.

Sur la Place Jemaa El Fna, Amitabh Bachchan a lancé la série de projections de films indiens sur écran géant, au profit de tous les amoureux du cinéma hindi, et ils sont nombreux au Maroc. Son discours chaleureux, aux côtés de l’acteur Karan Johar et de la directrice du festival, Mélita Toscan du Plantier, a été très applaudi. L’acteur a gentiment répondu aux questions des journalistes et posé pour les photographes et le public en liesse.

Samedi 1er décembre

Le cinéma indien était la vedette de ce deuxième jour, porté par une délégation indienne très attendue. Catherine Deneuve a remis le trophée d’honneur à Amitabh Bachchan, qui a remercié dans son discours le Roi Mohammed VI, le Prince Moulay Rachid, Président de la Fondation du Festival, et l’ensemble des membres de l’organisation.

Un parterre impressionnant de stars internationales a défilé sur le tapis rouge, comme la belle Monica Bellucci, qui sera à l’affiche du prochain film d’Emir Kusturica, aux côtés de Tahar Rahim et Leïla Bekhti, dans une histoire marocaine. Du côté des stars nationales, on pouvait voir notamment, Saïd Naciri, l’acteur et réalisateur Driss Roukh, Latifa Ahrar, Nadia Alami, l’acteur et chanteur Younes Migrui accompagné de la réalisatrice Narjiss Nejar. Et bien sûr, le grand Shahrukh Khan, qui est resté longtemps sous les flash du public, à serrer des mains, avant d’entamer une longue série d’interviews. L’acteur indien s’est ensuite rendu sur la Place Jemaa El Fna, pour la projection du film “Jusqu’à mon dernier souffle”. Trente minutes de présence sur scène offertes à son public, venu très nombreux, pendant lesquelles Shahrukh Khan a enchaîné les pas de danse, poussé la chansonnette et formulé quelques mots en darija, avant de sauter sur les barrières de sécurité, face à des membres de l’organisation affolés. Une vraie communion avec le public et un show digne des plus grands films indiens.

Dimanche 2 décembre

Une soirée plus calme pour clôturer le week-end, avec en projection le dernier film de Zhang Yimou, “The Flowers of War”. Le réalisateur chinois a reçu son trophée des mains du réalisateur et acteur serbe, Emir Kusturica.

Texte Stéphanie Jacob
Photo FIFM