Tourisme et voyage, À savoir

Faites une pause nature à moins d’une heure de Marrakech

Par: Camille CHATAIGNIER  

Parfois, cela fait du bien de changer d’air et de se ressourcer loin du tumulte de la ville. Nature luxuriante, station de ski, désert de pierres, lac artificiel ou encore réserve naturelle, les escales « nature » sont nombreuses non loin de la ville ocre. Voici les escapades à programmer d’urgence si vous souhaitez prendre l’air pour une journée ou plus.

L’Oukaimeden
La plus grande station de ski d’Afrique se situe à moins de 80 kilomètres de Marrakech ! Culminante à près de 3 200 mètres d’altitude, la station Oukaimeden est réputée pour son enneigement de novembre à avril. Côté équipement, elle dispose de 6 téléskis, un grand télésiège ainsi que de nombreux établissements de locations de matériels et restaurants. On peut donc facilement aller skier le temps d’une journée ou d’un week-end. Et quel que soit votre niveau, vous pouvez trouver votre bonheur puisque la station dispose de 18 pistes : 3 noires, 8 rouges, 4 bleus et 3 vertes.

La vallée du Zat
Encore peu connue des touristes, la Vallée du Zat est localisée au coeur de l’Atlas, à une cinquantaine de kilomètres de la ville ocre. En général, on effectue la visite de la vallée à dos d’âne ou bien à pieds pour ceux qui ont l’habitude de pratiquer la randonnée, car la vallée n’est pas accessible en voiture et c’est là tout le charme. On suit l’oued Zat et on se fraye un chemin entre les figuiers avant de découvrir les villages berbères et de dormir chez l’habitant. Étapes incontournables : le souk de Tighdouine et le village des potiers de Talatast. Une excursion encore très authentique, à prévoir sur plusieurs jours.

Le désert d’Agafay
Situé à une trentaine de kilomètres au sud de Marrakech et s’étendant sur plusieurs centaines d’hectares, ce désert offre une escale extraordinaire à quelques minutes de la ville. Le désert d’Agafay est un désert rocailleux mais ses dunes blanches se détachant du paysage s’apparentent aux dunes du Sahara, avec en prime une vue imprenable sur l’Atlas. Au coeur de ce désert de pierres, une surprenante oasis abrite une luxuriante faune et flore et crée un contraste saisissant. Plusieurs établissements tout confort proposent d’y séjourner pour un ressourcement garanti.

La vallée de l'Ourika
La vallée de l’Ourika est une escale prisée des touristes mais aussi des marrakchis à la recherche de verdure et de fraîcheur. Située à seulement quelques dizaines de kilomètres de Marrakech, on peut s’y balader à travers la plaine de l’Haouz jusqu’au sept cascades de Siti Fatma, découvrir une flore et faune insolite, faire la connaissance des épices à la safranière ou se laisser tenter par le jardin bio-aromatique. De nombreuses maisons d’hôtes bordent la route si jamais vous désirez y passer la nuit.

Parc national du Toubkal
À 75 kilomètres au sud de la ville, ce parc national compte les plus hauts sommets d’Afrique du Nord, il est également réputé pour ses treks. Succession de vallées, crêtes et cols de haute montagne allant de 1.200 à 4.165 mètres d’altitude, le parc national du Toukbal possède un écosystème d’une grande diversité avec 4 zones protégées, 23 espèces de fleurs endémiques, plusieurs espèces de mammifères dont le caracal ou le mouflon à manchettes ou encore des oiseaux nicheurs comme l’aigle royal. 

Le lac Lalla Takerkoust
À environ 30 minutes de Marrakech, le lac Lalla Takerkoust s’étend au milieu de la plaine. Créée il y a moins d’un siècle, cette étendue d’eau artificielle est devenue incontournable pour y piquer une tête ou faire un pique-nique dominical avec pour toile de fond les montagnes de l’Atlas. On peut également y faire des balades en quad ou à cheval et découvrir les villages voisins ainsi que l’impressionnante végétation alentour.

Photos : DR