Tourisme et voyage, Lieu, À savoir

Et la Palmeraie naquit

Par: Majda FADILI  

HISTOIRE, LIEU, TOURISME Devenue un emblème de Marrakech, la Palmeraie est un lieu très prisé par les touristes en quête de sérénité pour se mettre au vert loin de la cacophonie de la ville. Ce havre de paix situé aux portes de la Perle du Sud fait partie non seulement du patrimoine écologique, mais il est également une part entière de l’histoire de la région.

Dotée de plus d’un atout de charme, la ville de Marrakech ne cesse de séduire ses visiteurs venus des quatre coins du monde. Un soleil flamboyant, des monuments, un accueil chaleureux et des paysages à vous couper le souffle. À quelques minutes du centre-ville, des palmiers se hissent à perte de vue, un décor paradisiaque dont l’origine demeure énigmatique.

Genèse d’une oasis
La version la plus populaire nous renvoie au XI siècle. Sous le règne de Youssef Ben Tachfine, chef de la dynastie Almoravide, Marrakech est devenue la capitale du Maroc et la légende porte à croire que c’est à cette même époque que remonte l’apparition de la Palmeraie. Les récits prêtent alors l’émergence de cette oasis aux passages des nomades, des voyageurs sahraouis, qui auraient stimulé la fertilité du sol en y jetant les noyaux des dattes issus de tous les points du désert. Ainsi, les quelques 12.000 hectares d’arbre dattiers ont formé la Palmeraie, une zone reculée de la ville et fréquentée uniquement par les bergers et les paysans à l’époque.

Au fil des années, ce nouveau coin de paradis s’est vu doter de plusieurs sources d’eau, notamment les “Khettayas”, des galeries souterraines stockant les eaux issus des montagnes de l’Atlas. Aujourd’hui, la Palmeraie compte plus de 118.687 palmiers adultes, elle est également classée "site protégé" depuis 1929 par Dahir Royal.

Le 19 mars 2007, la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l'Environnement en partenariat avec la Wilaya et la Ville, a lancé le “Plan de Sauvegarde et de Développement de la Palmeraie”. Cette initiative vise à entretenir les palmiers existants et à en planter des nouveaux. Le site est également classé “d’intérêt biologique” suite à ce projet, une démarche qui vise à développer la culture de la protection de la Palmeraie chez les Marrakchis et les visiteurs.

La Palmeraie aujourd’hui
Depuis quelques années, la Palmeraie attire les investisseurs et abrite désormais une grande partie des établissements les plus réputés de la ville ocre, notamment le Palmeraie Resorts, le Palais Mehdi, le Nikki Beach, le Palais Rhoul, le Palais Namaskar, l’hôtel Amanjena, etc. Loin des projecteurs, certaines célébrités et personnalités politiques viennent se réfugier sous les palmiers et disposeraient même d’une résidence secondaire à l’instar de Naomi Campbell, Jamel Debbouze, Paloma Picasso, Nicolas Sarkozy, Gad Elmaleh et bien d’autres.

Photo : Madalena Roquette